Retour à la liste des actualités

Journée Montbéliarde 2019

Partagez cet article sur : Facebook Twitter Google Plus email
Journée Montbéliarde 2019

Une réussite au Gaec du BOIS LE COMTE !


Nouveautés UMOTEST : Santé du pied et actualité génétique
Les aplombs sont aujourd’hui la 3ème maladie en terme de fréquence d’apparition et d’impact économique dans les élevages laitiers. 77% des femelles vues en élevage présentent au moins 1 lésion relative à la santé du pied. C’est la raison pour laquelle le groupe UMOTEST, depuis plusieurs années, travaille à l’élaboration d’un index génomique relatif à la santé du pied. Mickaël BROCHARD, Responsable Innovation à UMOTEST, a présenté aux éleveurs tous les facteurs de réussite à réunir pour développer un tel index avec une fiabilité suffisante, ainsi que l’intérêt d’enregistrer les lésions en élevages à la fois pour le développement d’un index fiable, ainsi que pour permettre un diagnostic et de démarrer un suivi pratique de ces pathologies dans l’élevage en question.


Confirmation de la fiabilité des résultats issus de génotypages
Guillaume FAYOLLE a également profite de cette journée pour présenter les résultats de l’étude « EN 2018, LES PROMESSES DES INDEX GÉNOMIQUES SONT TENUES » publiée par Pascale LE MEZEC, Amandine LAUNAY et Sophie MATTALIA de l’Institut de l’élevage en Janvier dernier.
Ce sont pas moins de 7800 Montbéliardes génotypées et entrées en lactations qui ont prouvé la fiabilité des index issus de génotypages. En effet, pour tous les caractères, que ce soit de production, fonctionnels, ou de morphologie, les performances observées confirment la tendance prédite par les index génomiques.
Utilisé pour trier les génisses, ou encore pour optimiser les accouplements faits dans les élevages, le génotypage est un outil d’aide à la décision fiable et gage d’efficacité pour gérer plus finement le renouvellement dans les troupeaux.


L’observation et le bon sens de l’éleveur pour une meilleure locomotion
Benoit SIDEL, nutritionniste ruminants et formateur OBSALIM ®, a fait profiter les éleveurs de son expérience et de ses connaissances pour appréhender les interactions entre nutrition, la santé des pieds et donc la locomotion des animaux. Gage de santé, confort, bien être et indirectement de production, la bonne locomotion des vaches est un critère incontournable conditionnant la rentabilité de l’atelier laitier. Cette thématique impactée par de multiples facteurs (génétique, environnement, alimentation, logement) peut paraitre complexe à aborder. Cependant, un diagnostic complet à partir de l’observation des animaux et des signaux extérieurs qu’ils renvoient permet bien souvent de proposer des adaptations amélioratrices. Benoit SIDEL après avoir exposé les liens fondamentaux entre nutrition et santé des aplombs, a présenté quelques cas concrets vus en élevages pour apporter aux participants des éléments clefs pour une bonne santé des membres de leurs animaux.


Le GAEC DU BOIS LE COMTE a ouvert ses portes
La journée s’est poursuivie par une visite de l’élevage du GAEC DU BOIS LE COMTE sur la commune de Fréville (88).
Composé de 3 associés, l’élevage compte à la traite 90 vaches laitières Montbéliardes et Prim’Holstein pour une référence laitière de 760 000 litres livrée à la laiterie Rians de Neufchateau. Dans un objectif de rentabilité, les éleveurs travaillent sur la qualité du lait livré avec une sélection génétique axée sur les taux ainsi que sur l’ISU.
Au niveau génétique, le GAEC se donne les moyens de progresser avec le génotypages de leurs génisses permettant des accouplements plus fins. Pour une meilleure efficacité de sélection, deux plannings d’accouplements sont réalisés au cours de l’année :

  • les femelles correspondant le moins aux objectifs du troupeau (40%) sont accouplées en croisement viande Charolais pour une meilleure valorisation des produits à la vente,
  • les lignées correspondant pleinement aux attentes des éleveurs (20%) sont accouplées en semence sexée Montbéliarde pour en obtenir des produits femelles qui seront destinés au renouvellement du troupeau
  • Les 40% de femelles restantes sont accouplées en semence conventionnelle Montbéliarde pour compléter le renouvellement du troupeau.


Les participants de la journée ont pu voir que la stratégie de sélection au sein de l’élevage porte ses fruits. En effet, plusieurs femelles de l’élevage ont été présentées dont 3 génisses étant passées en station de donneuses d’embryons (2 à Ceyzeriat dans le cadre du Schéma UMOTEST, 1 à EPINAL sur le compte d’ELITEST). 7 vaches étaient également exposées pour le plaisir des yeux des visiteurs.


Un grand merci aux éleveurs pour cette journée riche en échanges et en apprentissages.
Également un grand merci au GAEC DU BOIS LE COMTE pour sa coopération, son investissement et son accueil.


Journée Montbéliarde Journée Montbéliarde
Journée Montbéliarde Journée Montbéliarde
Journée Montbéliarde Journée Montbéliarde
Journée Montbéliarde Journée Montbéliarde
Partagez cet article sur : Facebook Twitter Google Plus email
Retour à la liste des actualités

Facebook

Catalogue laitier
2018/2019

Nouveau catalogue laitier 2018-2019

Catalogue allaitant
2018/2019

Nouveau catalogue allaitant 2018-2019

Top Sélection Holstein

Nouveau Top Sélection Holstein Janv 2019
Janvier 2019

Race
Vosgienne

Nouveau catalogue de la race Vosgienne 2018-2019
Catalogue Vosgien 2018-2019

Campagne
Races Allaitantes

Index Allaitants

Portail
éleveurs

Umotest - MyUMO
MyUMO